Arnaud Cathrine, Je ne retrouve personne

Par défaut

Cathrine - Je ne retrouve personneDécommandé le taxi.

Pas pris mon train.

Soirée suspendue. Descendu une bouteille de vin, repassant le film de ces deux derniers jours.

Je suis monté me coucher. Et c’est tombé : cafard à couper au couteau. Penché à la fenêtre, à respirer la nuit, juste ça, j’encaisse en quelques secondes une bouffée qui me rappelle à ma vie ici, toute ma vie ici, d’un coup, sans image aucune, juste un parfum d’extérieur qui ne me terrasse pas mais me laisse avec une lame feutrée qui remonte dans le thorax. Tout est là brusquement, qui n’était que commodément « loin », passé.

Qu’est-ce que je fous là ?

Folio, pages 45-46

Aurélien a été dépêché par son frère et ses parents pour régler la vente de la maison familiale à Villerville en Normandie. Ce séjour forcé d’une nuit se prolonge et se transforme peu à peu en une retraite qui prend la forme d’une introspection. Dans cette maison qu’il a désertée depuis plusieurs années, il fait le point sur son isolement, ses amours et amitiés passées, sa famille, il sonde son histoire, en quête d’identité.

Ce récit est habité par une solitude en partie subie, en partie choisie. Le style d’Arnaud Cathrine est empreint d’une mélancolie en accord avec le bord de mer nuageux qui est le théâtre de la crise existentielle du personnage. L’auteur interroge les relations et parvient à créer le trouble dans les résurgences du passé : l’on ne sait plus s’il s’agit de fragments retrouvés ou au contraire de moments et de souvenirs qui s’échappent une bonne fois pour toute. Chaque zone d’ombre éclairée semble assombrir un peu plus le tableau de la vie d’Aurélien. Mais peut-être est-ce seulement un passage obligé vers l’avenir, vers sa remise en mouvement.

Découvrez aussi Retour à Malaveil de Claude Courchay et Toujours avec toi de Maria Ernestam.

Écoutez les premières pages !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s