Arto Paasilinna, Le Meunier hurlant

Par défaut

Paasilinna - Le Meunier hurlantÀ la hauteur de la maison des Siponen, le meunier ralentit le pas, scruta les fenêtres du premier pour voir si la conseillère horticole était chez elle. Puis il chercha du regard la bicyclette bleue de la consultante. Il ne la vit pas. La demoiselle faisait donc la tournée des villages… conseillant les enfants sur la façon de soigner les potagers, distribuant aux fermières des recettes pour accommoder les verdures. Huttunen éprouva de la jalousie en l’imaginant, au moment même, en train d’initier des morveux réticents à l’éclaircissage des carottes ou d’enseigner à de grosses fermières l’art de couper les salades.

Folio, pages 38

Le meunier Gunnar Huttunen vit en solitaire dans son moulin d’un petit village du nord de la Finlande. Ses talents d’imitateur attirent tout d’abord le voisinage : comme au spectacle, ils viennent le voir mimer un lièvre, un ours, les villageois. Mais voilà, souvent, la nuit venue, il se réfugie dans les bois et hurle à la lune. Ses excentricités qui d’abord attiraient, tout à coup effraient. C’est ainsi qu’un jour ils décident de l’envoyer à l’asile. Mais Huttunen n’a pas l’intention de se rendre si facilement, d’autant plus que ses yeux brillent pour la conseillère horticole Sanelma Käyrämö…

La plume d’Arto Paasilinna est anguleuse. Il impose une distance entre les personnages, même lorsque ceux-ci se trouvent l’un contre l’autre. Distance que l’on retrouve entre ces êtres de papier et le lecteur. L’on observe, avec un détachement qui remue tout de même, le meunier se débattre dans les affres d’une société normative qui peut faire de tout mensonge une réalité. On le laisse prendre de l’avance mais on le suit avec intérêt. Un ouvrage qui m’a laissée froide tout en m’accrochant ; une lecture en demi-teinte donc.

Découvrez aussi Cette histoire-là d’Alessandro Baricco et La Variante chilienne de Pierre Raufast.

Écoutez les premières pages !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s