Pierre Bottero, La Quête d’Ewilan

Par défaut

Bottero - La Quête d'EwilanSalim ferma les yeux un instant, tant la lumière était vive. Quand il les rouvrit, après une infime hésitation, il discerna brièvement trois cercles lumineux en mouvement devant son amie puis, soudain, le cristal d’éteignit.

Lorsque la lumière revint, Duom Nil’Erg ôta délicatement le masque des yeux de Camille et le reposa sur la table. Ses mains tremblaient légèrement alors qu’il contemplait le résultat du test avec stupéfaction.

– C’est impossible, marmonna-t-il, cette figure n’existe que dans les livres.

Camille se redressa. Un seul et immense cercle noir occupait tout l’espace du pan de velours blanc.

Le vieil analyste finit par planter son regard dans le sien.

– Mais qui es-tu ? demanda-t-il. Qui es-tu donc ?

Rageot Editeur, pages 112-113

« Camille était âgée exactement de quatre mille neuf cents jours, soit un peu plus de treize ans, la première fois qu’elle effectua le « pas sur le côté ». » Dès la première phrase, Pierre Bottero nous donne le ton. Camille et Salim, deux adolescents qui sortent de l’ordinaire, se trouvent plongés au cœur d’un monde qui va devenir le leur : Gwendalavir. Sur leur chemin se dressent des créatures monstrueuses, autant de précipices qui leur faudra éviter. Fort heureusement, leur route croise également celle d’êtres étonnants : Edwin, Ellana, Bjorn, Duom, Maniel… Entre trahisons et manipulations, bienvenue dans les dédales de l’Imagination !

C’est sur le tard que j’ai découvert cet auteur fantastique qu’est Pierre Bottero. Et quel plaisir de lire, passé vingt ans, une saga qui transporte ainsi et fait naître tout un monde de plaisir. J’ai retrouvé avec une immense douceur l’excitation qui peut monter à la lecture de tels ouvrages, lorsque les mots nous emmènent loin, là où le monde de l’auteur se construit. Il est d’ailleurs intéressant de remarquer que si l’écriture de Bottero ne fait jamais défaut, elle se déploie magiquement dans les paysages de Gwendalavir tandis que les passages qui se déroulent dans le monde « réel » prennent un tour moins naturel. Mais que cela ne vous arrête pas. Car la force de ses personnages, l’humour omniprésent et l’humanité qui s’en dégage sont un continuel ravissement.

Et comme je suis une grande relectrice, une longue et palpitante pérégrination s’annonce, qui a presque la couleur d’un pèlerinage. Alors comme moi, tournez les pages et filez de tome en tome : c’est un bonheur assuré.

Du même auteur, lisez Zouck et L’Autre.

Découvrez aussi Le Livre de Saskia de Marie Pavlenko et E = mc², mon amour de Patrick Cauvin.

Ecoutez les premières pages !

Publicités

"

  1. Pingback: Pierre Bottero, L’Autre | Aux livres de mes ruches

  2. Pingback: Benoît Minville, Je suis sa fille | Aux livres de mes ruches

  3. Pingback: Timothée de Fombelle, Tobie Lolness | Aux livres de mes ruches

  4. Pingback: Régine Deforges, La Bicyclette bleue | Aux livres de mes ruches

  5. Pingback: Rick Riordan, Percy Jackson | Aux livres de mes ruches

  6. Pingback: Tamora Pierce, Alanna | Aux livres de mes ruches

  7. Pingback: Pierre Bottero, Zouck | Aux livres de mes ruches

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s