Anne Plichota et Cendrine Wolf, Oksa Pollock

Par défaut

Plichota - Oksa PollockAlors que la Rêvolerie demandait un certain abandon, le Camérœil, au contraire, exigeait une grande concentration et Oksa s’avouait terrifiée à l’idée de se tromper de souvenirs. Et si elle montrait des choses qui n’appartenaient qu’à elle ? Des parties de son jardin secret ?  Réceptif, son Foldingot s’approcha et lui souffla discrètement à l’oreille :

– La domesticité de ma Gracieuse fait la recommandation de l’absorption d’un Capaciteur nommé Excelsior pour faire l’évitement d’une divagation de sa mémoire…

Ces mots dits, il ouvrit la paume de sa main grassouillette au cœur de laquelle se trouvait une gélule nacrée. Oksa s’en saisit en opinant de la tête. 

– Tu as tout a fait raison…

Et pendant que son père et Abakoum tendaient un drap blanc sur le mur, elle s’empressa d’avaler le Capaciteur au singulier goût de terre, s’installa au centre du salon et fixa l’écran improvisé.

XO Éditions, tome 5, page 107

Oksa Pollock est une collégienne comme les autres, jusqu’au où… Eh oui, ça commence toujours comme ça. Jusqu’au jour où, donc, il se passe un truc bizarre autour de son nombril (au sens propre) et où elle découvre qu’elle est capable de faire des choses, disons hors du commun. Un tout nouveau monde s’ouvre alors à elle, Edefia. Et elle apprend que, comme la plupart de ceux qui l’entoure, elle est une Du-Dedans. Elle apprend également que, contrairement à ceux qui l’entourent, elle est la future Gracieuse… titre pas seulement honorifique, puisqu’il s’accompagne de responsabilités et de pouvoirs bien particuliers. Accompagnée de ses parents, de sa grand-mère, d’Abakoum l’homme-fé, de Gus, de Tugdual et de tant d’autres, elle entreprend un grand voyage vers son monde d’origine. Un voyage ponctué de tentatives d’assassinat, de catastrophes plus ou moins naturelles, de rencontres édifiantes avec des créatures tout ce qu’il y a de plus surprenantes, et de doutes… ah ! les doutes…

Cela fait donc cinq tomes que nous suivons – que je suis – Oksa Pollock dans ses pérégrinations. Des supers-pouvoirs, un caractère bien trempé, un monde fantastique et un triangle amoureux (qui vire au quatuor voire même au quintet de temps en temps, ça revigore !) : la recette du succès apparemment. Franchement, ça marche plutôt pas mal. À défaut d’être bonne, l’écriture n’est pas mauvaise et, à défaut d’être palpitant, ce récit est pour le moins divertissant. Et si j’ai mis un tome moins vingt pages à entrer vraiment dans l’histoire, je suis maintenant curieuse de savoir ce qu’il va advenir de tous ces Sauve-Qui-Peut… la suite au prochain épisode !

Découvrez aussi Le Livre de Saskia de Marie Pavlenko et L’Autre de Pierre Bottero.

Publicités

"

  1. Pingback: Août 2013 | Aux livres de mes ruches

  2. Je ne suis pas sure de vouloir le lire celui la. La fille « normale » qui se retrouve avec des super pouvoirs,qui doit sauver le monde, qui est en fait un autre monde, qui rencontre plein de créatures fantastiques et EN PLUS qui se retrouve dans un triangle amoureux, je trouve ça trop caricaturale de la littérature jeunesse.
    Et puis un truc qui me chagrine depuis que j’ai vu un passage au JT dessus : l’héroïne ressemble vraiment mais alors vraiment trop aux auteurs physiquement (voir http://touchingwords.files.wordpress.com/2011/02/plichota_wolf1.jpg). Comme si elles se rpennait pour des héroïnes de roman. C’est glauque je trouve…

    • C’est vrai que je m’étais fait la réflexion quand j’avais vu une photo d’elles deux… Après franchement, cette saga est clairement caricaturale de la littérature fantastique pour ado, mais elle est bien réussie dans le genre. Assez pour que je continue à la lire ! Mais si tu as des propositions de lectures dans ce genre-là, je suis carrément preneuse 🙂

  3. Pingback: Rick Riordan, Percy Jackson | Aux livres de mes ruches

  4. Pingback: Judith Bouilloc, Les Maîtres du Vent | Aux livres de mes ruches

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s