P. C. Cast et Kristin Cast, Marquée

Par défaut

Cast - MarquéeElle m’embrassa doucement sur la joue, puis sortit de la chambre d’un pas rapide. Pour la première fois de ma vie, je me retrouvai seule avec un vampire.

– Alors, Zoey, es-tu prête ? me demanda Neferet.

Je n’arrivais toujours pas à m’habituer à son aura. Neferet m’intimidait terriblement. Si je me transformais en vampire, posséderais-je son assurance, ou bien était-elle réservée aux grandes prêtresses ? Ce serait génial, de devenir prêtresse un jour ! pensai-je avant de me dire que je n’étais qu’une gamine effrayée qui n’avait absolument pas l’étoffe d’une grande prêtresse. Pour l’instant, une seule chose comptait vraiment : trouver ma place ici. Et, grâce à Neferet, cela me paraissait plus facile.

– Oui, je suis prête, répondis-je.

En réalité, je n’en étais pas si sûre…

Pocket Jeunesse, page 60

Encore une histoire de vampire, encore une variation sur le même thème et c’est justement ce que j’aime. Voir comment l’imaginaire s’empare des esprits, module un mythe immémorial et en fait quelque chose de nouveau. Ou presque. Il y a de l’idée, c’est dommage que la réalisation reste à désirer. Même si (eh oui, même si) je suis peut-être un peu dure sur ce coup-ci.

Zoeh Redbird vivait jusque-là une vie tranquille de lycéenne normale. Entendez qu’elle a des problèmes de famille, d’amour et de géométrie, mais que dans les grandes lignes, ça va. Sans oublier que si sa famille la trouve vindicative, elle est tout de même bien sage : elle ne boit pas, ne fume pas et ne couche pas. Premier indice du fait qu’on ne vit pas dans le même monde ? Sauf qu’en plus, dans le sien, chaque adolescent est susceptible à tout moment de recevoir la « marque », un croissant de lune sur le front qui annonce la transformation… en vampire bien sûr. Débute alors un long processus : déménagement à la Maison de la Nuit, rites d’initiation, découverte d’un nouveau monde et risque de mourir. Car une fois sur dix le corps ne résiste pas.

Passons sur un style dont la seule caractéristique est de ne pas en avoir. Ce qui est un début, au moins ce n’est pas mal écrit. Tournons-nous alors vers le scénario : l’histoire se tient et est assez prometteuse. Malheureusement, ça manque d’intensité et d’action. Les péripéties sont raccourcies et il suffit d’une parole pour que tout rentre dans l’ordre : un peu de sang, bon Dieu ! Et en parlant de Dieu, je suis perplexe… Les auteurs ébauchent une critique, peut-être pas tant de la religion, mais des lobbys religieux. Mais à peine s’en rend-on compte, que Nyx, la Déesse de la Nuit, fait son apparition et entraîne dans son sillage nombre de rituels, offrandes, coupes de vin qui circulent et autres démonstrations spirituelles. Le choix de croire n’est pas possible, la divinité existe. Et moi ça m’interroge : quel message passe finalement ?

Écoutez les premières pages !

Découvrez aussi Chroniques de l’université invisible de Maëlle Fierpied et Twilight de Stephenie Meyer.

Publicités

"

  1. oui oui oui aux histoires de vampires !
    et ma préférée, assez loin des récits et personnages habituels : Novice, d’Octavia Butler, écrivaine de sciences fiction en générale et de vampire en particulier.
    en plus d’un livre mordant, d’une histoire avec du sang, ça pulse de vie, de désir et de belle écriture. Tiens, ça donne envie de le relire !

  2. Pingback: Juillet 2013 | Aux livres de mes ruches

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s